Pause café lit du 15 mars 2019

Publié le 31 Mars 2019

 

Changer le sens des rivières / Murielle MAGELLAN

Lu par Edwige

 Marie n'a connu que la galère des petits boulots et le paysage industriel du Havre. Aussi, lorsqu'elle rencontre Alexandre, garçon brillant et beau parleur, son coeur s'emballe. Mais comment surmonter ce sentiment d'infériorité qui la poursuit ? Financièrement aux abois, piégée par un acte de violence incontrôlée, Marie accepte le marché que lui propose un juge taciturne, lui servir de chauffeur particulier pendant quelques mois.

 Un roman d’apprentissage qui se passe en Normandie, un texte émouvant, des personnages attachants, une belle histoire positive. Un roman social.

 

Brexit romance / Clémentine BEAUVAIS

Lu par Eliane

 Juillet 2017. Marguerite Fiorel, 17 ans, jeune soprano française, se rend à Londres avec son professeur Pierre Kamenev, pour chanter dans Les noces de Figaro/ pour un concert. Ils croisent Justine Dodgson, créatrice d'une start-up secrète nommée Brexit romance dont l'objectif est d'organiser des mariages blancs entre Français et Anglais, afin que ceux-ci obtiennent le passeport européen.

 Roman ado/adultes – Une histoire légère, beaucoup d’humour, des personnages déjantés. Le langage de l’auteure est particulier et drôle dans la traduction des expressions en langue anglaise. On passe un très bon moment de lecture.

  

Un gentleman à Moscou / Amor TOWKES

Lu par Maryse

 Au début des années 1920, le comte Alexandre Illitch Rostov, aristocrate impénitent, est condamné par un tribunal bolchévique à vivre en résidence surveillée dans le luxueux hôtel Metropol de Moscou. Acceptant joyeusement son sort, le comte Rostov hante les couloirs, salons feutrés, restaurants et salles de réception de l’hôtel. Sa rencontre avec Nina, une fillette de neuf ans va bouleverser le cours de sa vie bien réglée…

 On suit l’histoire de la Russie vue des grandes baies vitrées du Metropol, microcosme où se rejouent les bouleversements la Russie soviétique. Un personnage attachant. Mais un livre lourd (poids).

 

La punition / Tahar BEN JELLOUN

Lu par Lucie

 La punition raconte l'arbitraire, celui des 19 mois de détention, sous le règne de Hassan II, de 94 étudiants, à la suite de manifestations pacifiques dans les rues des grandes villes du Maroc en 1965. Envoyés dans des casernes sous couvert de service militaire, ces jeunes gens se retrouvèrent condamnés à une peine de détention illimitée, encadrés par des gradés dévoués au général Oufkir. Jusqu'à ce que la préparation d'un coup d'État ne précipite leur libération, sans explication.

 Un pan de l’histoire du Maroc, une histoire vraie qui a été rendue publique grâce aux témoignages des étudiants quelques années après. Une belle écriture, un témoignage de Tahar Ben Jelloun. Livre non disponible à la bibliothèque, pour l’instant.

 

La fille du traitre / Leif DAVIDSEN

Lu par Annie R

 Juste avant la chute du Mur, un officier de renseignement danois est exfiltré de RDA. Puis disparaît, passe à l'Est, et refait sa vie en Russie. Sa fille Laila a grandi dans la honte de cette trahison. Adulte, elle renonce à une carrière d'officier interprète après deux missions traumatisantes en Irak et s'occupe d'un camping au Danemark. Lorsqu'elle reçoit la visite de deux ex-agents, décidés à reprendre du service, et qui ont besoin d'elle…

Un drame passionnant sur la loyauté, les secrets de famille, et les tensions politiques actuelles entre la Russie, l'Ukraine, les pays baltes et l'Occident.

 

San perdido / David ZUCKERMAN

Lu par Françoise

Un matin de printemps, dans la décharge à ciel ouvert de San Perdido, petite ville côtière du Panama, apparaît un enfant noir aux yeux bleus. Un orphelin muet qui n’a pour seul talent apparent qu’une force singulière dans les mains. Il va pourtant survivre et devenir une légende : cet enfant mystérieux au regard magnétique endossera le rôle de justicier silencieux au service des femmes et des opprimés…

 Une superbe couverture, une histoire captivante qui se déroule dans un contexte intéressant : on est plongé dans l’ambiance d’un pays d’Amérique du sud.  Un héros attachant.

  

L’empreinte / Alexandria MARZANO-LESNEVICH

Lu par Françoise

 Etudiante en droit à Harvard, Alexandria Marzano-Lesnevich est une farouche opposante à la peine de mort. Jusqu'au jour où son chemin croise celui d'un tueur emprisonné en Louisiane, Rick Langley, dont la confession l'épouvante et ébranle toutes ses convictions. Pour elle, cela ne fait aucun doute : cet homme doit être exécuté. Bouleversée par cette réaction viscérale, Alexandria ne va pas tarder à prendre conscience de son origine en découvrant un lien tout à fait inattendu avec son passé…

 Pas vraiment un roman policier. Un plaidoyer contre la peine de mort et une critique du système judiciaire américain, un récit autobiographique bouleversant.

 

Harold Cummings prend la tangente /Steven Boykey SIDLEY

Lu par Claire

 Harold Cummings a toujours mené une vie bien rangée. Une femme agréable, une retraite bien méritée… Mais depuis le décès d'un ami de fac, il se pose des questions existentielles. Alors que sa femme est partie s’occuper de sa sœur malade, il veut vivre !... Et se lance sur les routes du grand frisson se fait tatouer, vol à un inconnu son téléphone, visite une prostitué…

 Un auteur sud-africain. Autre titre : 2015 "Meyer et la catastrophe". C’est drôle, mais mine de rien, le roman aborde le sujet des retraités, des questions que l’on vient à se poser : qu’a-t-on fait de son existence ? Un roman cocasse, mais intelligent, et un peu sinistre aussi…

 

Au loin / Hernan DIAZ

Lu par Catherine

 Le jeune suédois Hakan Söderström débarque en Californie, sans le sou, avec pour seul objectif de retrouver son frère Linus à New York. Il va alors entreprendre la traversée du pays à pied, remontant à contre-courant le flot des migrants qui se ruent vers l’ouest. Hakan croisera la route de personnages truculents souvent hostiles. Il devient peu à peu un héros malgré lui.

 Un premier roman, le prix Page 2018. Beaucoup de rencontres dans ce roman qui se passe au moment de la ruée vers l’or. Un western captivant, un roman sur les origines de la vie, la solitude. De belles descriptions de la nature, du désert. Indisponible à la bibliothèque.

  

N’oublie pas mon petit soulier / Gabriel KATZ

Lu par Catherine

 Benjamin Varenne, un beau gosse acteur raté,  enchaîne les castings foireux et les jobs alimentaires. Pendant la période des fêtes, il fait office de Père Noël au Printemps. Débarque une petite bombe aux longs cheveux, encadrée de deux gardes du corps. Le Père Noël se retrouve dans le lit de la belle. Avant de s'endormir, la princesse le prévient : il doit mettre son réveil à 6 heures et disparaître….

 C’est super drôle, c’est plein de gags. Une lecture distrayante, fraîche et légère. Bientôt à la bibliothèque.

  

Né d’aucune femme / Frank BOUYSSE

Lu par Edwige Annie R, Maryse, Marie-Pierre H

 Au confessionnal, une paroissienne demande au père Gabriel de bénir le corps d'une femme à l'asile et de récupérer par là même des cahiers cachés sous la robe de la défunte, il est fort étonné. Mais le père Gabriel a promis. Et c'est en compagnie de Charles, le sacristain, que Gabriel se rendra à l'asile, bénira Rose et emportera les cahiers... Des cahiers emplis de confessions…

 Une histoire inspirée de faits réels, un roman très dur, noir, très glauque mais très bien écrit. Marie-Pierre l’a lu en diagonale, guettant un peu d’espoir à la fin du livre… Des personnages machiavéliques, beaucoup de cruauté. Au cours du roman l’auteur donne aussi la voix aux différents personnages ( le curé, le père de Rose, le palefrenier).

  

Isidore et les autres / Camille BORDAS

Lu par Catherine, Maryse et Claire

 Difficile à onze ans de trouver sa place dans une famille de surdoués, surtout lorsqu'on se contente d'être "normal". Entouré de cinq frères et sœurs, Isidore recherche d'abord l'affection de son meilleur ami, monument de douceur : son canapé. Dans sa famille, seul Isidore est capable d'exprimer des émotions, de poser les questions que les autres n'osent pas formuler. Et lorsqu'un drame survient, il est le seul capable d'écouter et réconforter son prochain.

 Un roman qui met du temps à démarrer ; un style particulier d’écriture puis que c’est la voix d’Isidore, un enfant que l’on entend. Une écriture fluide et légère, un héros attachant. Un roman triste et drôle à la fois.

  

Alto braco / Vanessa BAMBERGER

Lu par Maryse, Edwige

 Brune a grandi au-dessus du Catulle, le café parisien de ses " grands-mères ", Douce et Granita, qui l'ont élevée après la mort de Rose, sa mère. Juste avant de mourir, Douce lui a demandé d'être inhumée sur le plateau. Accompagnée de Granita, Brune découvre un monde à part où se mêlent tradition et modernité. Et peu à peu, les secrets de la famille Rigal surgissent des tourbières de l'Aubrac.

 Un roman terroir bien documenté qui décrit les paysans, la vie à la campagne les rapports entre les gens. Un roman plein de délicatesse et de nostalgie.

 

Deux titres sur d’anciens nazis :

 

L’itinéraire d’un triangle rose / Jean Luc SCHWAB

Lu par Lucie

 Rudolf Brazda a presque 95 ans lorsqu'il décide de s'exprimer publiquement sur les répressions et sa déportation pour motif d'homosexualité. Contre toute attente, il se trouve être le dernier survivant connu de ces 10 000 déportés que les nazis envoyèrent dans les camps de concentration pour leur homosexualité. Détenu au camp de Buchenwald de 1942 jusqu'à la libération, il dut y porter un triangle rose, signe distinctif pour ces hommes à la sexualité honnie.

 Biographie/témoignage – Indisponible à la bibliothèque pour l’instant. Un documentaire intéressant tout en finesse. Un document rare sur la déportation des homosexuels pendant la deuxième guerre mondiale.

 

La disparition de Joseph Mengele / Olivier GUEZ

Lu par Lucie

 1949 : Josef Mengele débarque à Buenos Aires. Caché sous divers pseudonymes, l'ancien médecin tortionnaire à Auschwitz croit pouvoir s'inventer une nouvelle vie. L'Argentine de Perón est bienveillante, le monde entier veut oublier les crimes nazis. Mais la traque reprend et il doit s'enfuir au Paraguay puis au Brésil. Son errance ne connaîtra plus de répit... jusqu'à sa mort mystérieuse sur une plage en 1979…

 Indisponible pour l’instant à la bibliothèque.

 

Voyage au pays des bibliothèques / Eric ORSENNA

Lu par Annie R

 « Faisons un rêve. Il était une fois un pays de lecteurs. C’est-à-dire un pays où chacun, chacune, dispose d’un lieu, près de chez lui, de chez elle, un troisième lieu entre domicile et travail, un lieu chaleureux où il, où elle se rend pour découvrir et se découvrir, apprendre, imaginer, échanger, voyager. Un lieu qui lui donne une confiance en soi et le goût du possible… »

 Françoise Nyssen a confié en 2017 à Erik Orsenna une mission dambassadeur de la lecture.

Accompagné par Noël Corbin, inspecteur général des affaires culturelles, Erik Orsenna a sillonné la France de septembre à décembre 2017, lors dun « tour de France » qui lui a permis de recueillir les attentes des parties prenantes (élus, professionnels des bibliothèques et usagers) et de mesurer le dynamisme des bibliothèques, en ville comme dans les territoires ruraux.

  

La vie dure trois minutes / Agnès LAROCHE

Lu par Claire

 Quand Automne a appris que ses parents avaient accepté d’accueillir Chloé (fille d’un collègue de son père muté) pour son année de terminale, elle a soupiré. Et puis Chloé est arrivée. Chloé solaire, Chloé généreuse… et elles deviennent inséparables. Leur relation est fusionnelle. À son contact, Automne la silencieuse s’épanouit. Son talent pour la danse (tango) se révèle. Et elle rencontre Mehdi, premier amour… On sait qu’il s’est passé un drame que l’on va découvrir au fur et à mesure de l’écriture du journal d’Automne.

 Un très bon roman pour ados, jeunes adultes, adultes. C’est touchant. L’écriture du journal est une thérapie. Une histoire simple, bien ficelée ; des sentiments très violents s’expriment. Une interrogation aussi : pourquoi vit-on ? les enfants doivent accomplir leurs rêves à eux et non ceux de leurs parents pour vraiment vivre leur vie.

  

Mon désir le plus ardent / Pete FROMM

Lu par Marie-Pierre, Claire

 Maddy s’était juré de ne jamais sortir avec un garçon du même âge quelle, encore moins avec un guide de rivière. Mais voilà Dalt, et il est parfait. Mariés sur les berges de la Buffalo Fork, dans le Wyoming, devenus tous deux guides de pêche, ils vivent leur passion à cent à lheure. Mais lorsque Maddy, frappée de vertiges, apprend quelle est enceinte et se voit en même temps diagnostiquer une sclérose en plaques…

 Une magnifique histoire d’amour, un roman émouvant sur la rage de vivre, une histoire d’amour qui vire au cauchemar, une histoire d’amour qui ne manque pas d’humour, d’auto-dérision : cela aide à tenir le coup… Un roman qui vous trotte dans la tête après l’avoir terminé.

  

Valentine ou la belle saison / Anne-Laure BONDOUX

Lu par Claire

 À 48 ans et demi, divorcée et sans autre travail que l'écriture d'un manuel sur la sexualité des ados, Valentine décide de s'offrir une parenthèse loin de Paris, dans la vieille demeure familiale. Là-bas, entourée de sa mère Monette et du chat Léon, elle espère faire le point sur sa vie.

Mais à la faveur d'un grand ménage, elle découvre une série de photos de classe barbouillées à coups de marqueur noir. Ce mystère la fait vaciller, et quand son frère Fred débarque, avec son vélo et ses états d'âme, Valentine ne sait vraiment plus où elle en est…

Un bon roman, tendre, humain, des personnages attachants. Secrets de famille, trahisons, relation frère-sœur, amitié, amour. Ce roman est une fiction dans laquelle tout un chacun peut se reconnaître.  Une atmosphère qui confine au fantastique. Feel-good littérature.

Rédigé par biblifsp

Publié dans #cafés littéraires

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article