Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mars 2010 6 27 /03 /mars /2010 09:09

CAFE LITTERAIRE DU 20 MARS 2010


Claire, Marie-Pierre et Denise ont lu et beaucoup aimé :


aa mon enfant de Berlin-copie-2Mon enfant de Berlin / Anne WIAZEMSKI

Dans  ce roman, Anne Wiazemski évoque la rencontre de ses parents en 1945 à Berlin, ville en en ruine de l’après-guerre. Claire (la mère d’Anne) est ambulancière à la Croix Rouge et part à Berlin où elle va rencontrer  son grand amour, Yvan Wiazemski . Tout les oppose car ils sont issus de milieux très différents (elle catholique, fille de François Mauriac, lui orthodoxe exilé en France).

Un bon roman historique qui nous montre le désir d’émancipation des femmes après la guerre et qui nous fait découvrir Berlin aux mains des alliés à la fin de la guerre. Un roman dont le thème rejoint celui de Paul DOWSWELL : »Etranger à Berlin » (livre pour les ados).

 

Claire a découvert et bien apprécié :

 

Chouquette / Emilie FRECHE

aa-chouquette.jpgChouquette, 60 ans refuse de jouer son rôle de grand-mère au grand dam de sa fille Adèle. Mais elle se trouve contrainte et forcée de garder son petit fils Lucas, casé en colo (pendant que sa fille et son gendre profitent  de vacances humanitaires en Afrique) car il a attrapé la varicelle. Avec pour décor Saint-Tropez, sa jet set et le crash financier de 2009, Chouquette va passer 3 jours avec son petit-fils… et la réalité.

Un portrait au vitriol d’une femme qui se ment, d’une génération qui refuse de vieillir et de mourir ; Une satire sociale légère et féroce qui vire progressivement à quelque chose de plus grave, de plus profond et amer. (Bientôt à la bibliothèque).



Claire a lu avec plaisir et  pour la première fois cette auteure canadienne :

aa-mort-en-lisiere.jpgMort en lisière / Margaret ATWOOD

10  nouvelles, surtout des histoires de femmes : Qu’est-ce qui fait déraper une existence ? Une rupture, une prise de conscience qui donne soudain à nos vies un goût  amer, lucide, parfois ironique…

 

10 nouvelles un peu tristes et nostalgiques, 10 nouvelles qui nous font découvrir le Canada, la région de Toronto. Une écriture très agréable à lire, concise, acide et qui va droit au but ; Mais ne pas lire si l’on est déprimé !

 

Maryse a dévoré (et Denise aussi) :

 

L’étrange disparition d’Esme Lennox / Maggie O’FARRELL

 

aa-letrange-disparition.jpgLe jour où elle a reçu cette lettre d'un hôpital psychiatrique sur le point de fermer lui demandant de venir chercher sa grand-tante, Esme, Iris Lockhart n'imaginait pas à quel point sa vie allait être bouleversée. Pourquoi n'a-t-elle jamais entendu parler d'Esme, la sœur de sa grand-mère Kitty ? Pour quelle raison cette femme de soixante-seize ans qui semble pourtant saine d'esprit a-t-elle été internée pendant soixante ans et pourquoi son existence a-t-elle été rayée de la mémoire familiale ?

 

Beaucoup de flashs back ; ce roman se lit facilement et le thème est intéressant ; ce n’est pas de la grande littérature, mais c’est agréable à lire.

 

 

Maryse a bien aimé :

 

Kiffe, kiffe demain / Faïza GUENE

 



aa-kiffe-kiffe-demain.jpgDoria a quinze ans, un sens aigu de la vanne, une connaissance encyclopédique de la télé, et des rêves qui la réveillent. Elle vit seule avec sa mère dans une cité de Livry-Gargan. Alors autant ne pas trop penser à l'avenir et profiter du présent avec ceux qui l'aiment ou font semblant. Kiffe kiffe demain est d'abord une voix, celle d'une enfant des quartiers.

 

 Un roman plein de sève, d'humour et de vie. Un roman autobiographique.

 







Denise a lu avec beaucoup de plaisir (et Maryse aussi) :

 

Le roman de Jeanne / Isabelle DELAMOTTE

 

aa-le-roman-de-jeanne.jpgJeanne Rozerot connaît une enfance miséreuse en Bourgogne. Elle commence un apprentissage dans un atelier de couture. Puis Alexandrine Zola l'embauche comme lingère. Et c'est le coup de foudre entre la jeune femme et l'écrivain... Le Roman de Jeanne est une magnifique plongée dans la France du XIXe siècle, il éclaire aussi d'un jour nouveau les quinze dernières années de la vie de Zola, un homme tiraillé entre deux femmes, mais aussi le père attentif et comblé de Denise et Jacques, les deux enfants que lui a donnés Jeanne. L'écrivain ne se séparera jamais d'Alexandrine, et Jeanne devra accepter son statut de femme cachée.

 

Un livre bien écrit ; on apprend beaucoup de choses sur la fin du 19ème siècle et sur la double vie de Zola.

 

 

Denise nous parle du dernier livre de Marie-Hélène LAFON, L’annonce, (voir compte-rendu du café littéraire de novembre).

 

Annie est en train de lire, Maryse a beaucoup aimé :

 

La trilogie de Signe de kerstin THORVALL

aa-kerstin-thorvall.jpg t1 : le sacrifice d’Hilma, t2 : Les années d’ombre, t3 : la rage d’être libre

 

Igmar, fille de paysan, rencontre Sigfried, fils de pasteur. Ils se marient rapidement et dés la nuit de noces, Igmar s’aperçoit que son mari est fou. Sa vie  va être un calvaire.

 

Le tome 1 raconte la vie du couple, le tome 2 la vie de la mère et de la fille après le décès du père, et dans le tome 3 - écrit à la 1ère personne – Signe raconte sa vie.

 

De belles descriptions de la vie en Suède avec en toile de fonds la montée du nazisme ; un style direct et concis, trois tomes qui se lisent à la suite sans problème.(bientôt à la bibliothèque).

 

 

aa la grand mère de jade 

On reparle de La grand-mère de Jade de Frédérique DEGUELT, et des lecteurs qui lisent systématiquement  la fin d’un livre avant de le commencer… (Voir compte- rendu du café littéraire de Juin 2009)… Comme l’incertitude est parfois difficile à supporter !

 

 

 

 

 

 

 

Marie-Line a découvert et lu avec plaisir :

 

Ru / Kim THUY :

 

aa-ru-kim-thuy.jpgUne femme voyage dans ses souvenirs : son enfance dorée à Saigon, l’arrivée des communistes au pouvoir, la fuite dans des conditions abominables et l’arrivée au Québec. Un récit entre la guerre et la paix.

 

Un 1er roman autobiographique : Kim THUY a fui le Vietnam à l’âge de 10 ans. Un roman qui a plu à Marie-Line  qui a trouvé cependant un peu lassant le passage très fréquent des souvenirs à la vie actuelle (un paragraphe sur deux). Mais l’écriture est fluide, les mots sont bien choisis, c’est une lecture « douce ».

 



Marie-Line et Claire ont dévoré
 :

 

Ce que je sais de Véra Candida / Véronique OVALDE

 

aa ce que je sais de vera candida-copie-1Quelque part dans une Amérique du Sud imaginaire, trois femmes d'une même lignée semblent promises au même destin : enfanter une fille et ne pouvoir jamais révéler le nom du père. Elles se nomment Rose, Violette et Vera Candida. Elles sont toutes éprises de liberté mais enclines à la mélancolie, téméraires mais sujettes aux fatalités propres à leur sexe. Parmi elles, seule Vera Candida ose penser qu'un destin, cela se brise. Elle fuit l'île de Vatapuna dès sa quinzième année et part pour Lahomeria, où elle rêve d'une vie sans passé.

 

Des personnages attachants, un roman agréable à lire que l’on dévore. Un conte tropical, une fable universelle : l’histoire des hommes avec les femmes, et des femmes avec leurs enfants.

 

Marie-Pierre a beaucoup aimé :

 

aa-pays_des_vermeilles.jpgAu pays des vermeilles / Noëlle CHATELET 

 

C'est un événement banal et universel : une femme entre dans la " grand-maternité ". Inspirée par la venue au monde de sa première petite-fille, Noëlle Châtelet nous livre le récit minutieux, rare en littérature, de ce lien mystérieux qui se construit et des multiples émotions réveillées par cette expérience. À la manière d'Alice qui traverse le miroir du temps et de l'espace, elle nous convie au doux émerveillement des retrouvailles avec la part oubliée de soi-même, la toute petite enfance, celle des souvenirs d'avant les souvenirs.

 

Un livre dans lequel Marie-Pierre a retrouvé des sentiments, des émotions vécues avec ses petits enfants. Un livre émouvant ; une écriture aérée : se livre se lit très vite et se relit.

 

L’échappée belle /Anna GAVALDA

 

aa-lechappee-belle.jpgSimon, Garance et Lola, trois frères et sœurs devenus grands (vieux ?), s'enfuient d'un mariage de famille qui s'annonce particulièrement éprouvant pour aller rejoindre Vincent, le petit dernier, devenu guide saisonnier d'un château perdu au fin fond de la campagne tourangelle. Oubliant pour quelques heures marmaille, conjoint, divorce, soucis et mondanités, ils vont s'offrir une dernière vraie belle journée d'enfance volée à leur vie d'adultes.

 

Une bouffée d’air pur, un livre dans lequel on se retrouve ; on s’y croirait… Et on aimerait bien revivre ce genre d’expérience… Lu il y a longtemps par Maryse et Claire.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by biblifsp - dans cafés littéraires
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de la bibliothèque de Franqueville
  • : Toutes les informations sur la bibliothèque de Franqueville et ses activités
  • Contact

Informations pratiques


Une section jeunesse et une section adultes, un fonds actuellement composé de 5000 livres et de 24  abonnements à des périodiques.

         Espace Bourvil
76520 Franqueville Saint Pierre
       Tel : 02 35 79 27 21





Horaires d'ouverture :

Mardi : 16h30 à 17h45
Mercredi : 10h30 à 11h45
                   14h30 à 17h15
Vendredi : 16h30 à 18h15
Samedi : 10h30 à 11h45


Tarifs annuels :

Abonnement famille : 25 euros
Abonnement individuel : 15 euros


Conditions de prêt :

Vous pouvez emprunter pour 3 semaines 5 documents (livres ou périodiques).

Recherche

Liens