Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juin 2011 6 25 /06 /juin /2011 21:46

Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire / Jonas JONASSON

Lu par Claire et Françoise

le vieux qui ne voulait pas feter son annivLe jour de ses 100 ans, alors que tous les notables de la ville l’attendent pour fêter l’événement, Allan Karlsson s’échappe par la fenêtre de sa maison de retraite, ses plus belles charentaises aux pieds. A la gare routière, il vole une valise dans l’espoir d’y trouver des chaussures correctes, mais le bagage contient un précieux chargement : il se retrouve avec une bande de malfrats et la police à ses trousses. Parallèlement, il nous raconte sa vie : un voyage au cœur du XXème siècle.

Une histoire rocambolesque, improbable et déjantée, aussi bien en ce qui concerne le présent que le passé. De l’humour à la PAASILINA. Un roman  sur la vérité qui se lit tout seul, on se laisse porter et surprendre par l’histoire. Un coup de cœur.

 

 

Amours au temps du communisme / Bessa MYFTIU

Lu par Claire et Annie

 

amours-au-tps-du-communisme.jpg  En Italie, trois femmes sont coincées dans un aéroport : leur avion à destination de Tirana ne décollera pas avant le lendemain matin. Elles décident de rester ensemble toute la nuit et de raconter à tour de rôle une histoire d’amour – leur histoire d’amour -  autour d’un pique-nique bien arrosé. Ce sont des histoires qui se sont déroulées dans l’Albanie communiste : une époque où tout le monde épiait tout le monde, où les traditions avaient encore plus de poids. Toujours les mêmes préceptes : arriver vierges au mariage pour les filles, mariages arrangés. L’amour devait ruser, feinter, dissimuler, et conduisait à des situations cocasses et extraordinaires…

 

Trois récits que l’on lit avec plaisir, des histoires inimaginables. Un roman qui se lit tout seul et qui permet de découvrir l’Albanie, ses coutumes, ses traditions, ce que les gens ont vécu pendant la dictature. Un bon livre pour les vacances.

 

 

Messages de mères inconnues / XINRAN

Lu par Claire

 messages-de-meres-inconnues.jpg Ces récits de Xinran nous emmènent au cœur de la vie des femmes chinoises : étudiantes, femmes d’affaires, sages-femmes, paysannes, toutes hantées par des souvenirs qui ont marqué leur vie.  Que ce soit à cause de la politique de l’enfant unique, de traditions séculaires ou de nécessités économiques, ces femmes ont été contraintes de donner leurs filles en adoption, d’autres ont dû les abandonner, ou pire encore, on a enlevé à certaines leur petite fille pour la tuer.

Des récits douloureux et poignants. On découvre la Chine et ses traditions, les méfaits de la politique de l’enfant unique. Et aussi l’action de Xinran (qui vit maintenant à Londres) grâce à l’association « The mothers’Bridge of Love ».

L’enquête / Philippe CLAUDEL

Lu par Claire

 l-enquete-claudel.jpgLa mission commençait mal pour l’Enquêteur : personne n’était venu l’attendre à la gare,  le garçon de café où il avait échoué n’avait pas voulu lui servir un grog, pas de taxi pour aller à l’Entreprise, sa valise s’était ouverte lorsqu’il avait été heurté violemment, et ses affaires étaient trempées et sales. Une ville inhospitalière où il était envoyé pour enquêter sur la vague de suicides dans l’Entreprise. Et les choses ne s’arrangent pas et sa mission tourne au cauchemar…

 

Un roman sur les suicides au travail (voir France Télécom ?), sur la déshumanisation de la société où l’être humain est écrasé, l’individu est impuissant face au monde dans lequel il vit. L’enquête est une marche implacable vers l’enfer, vers la mort.

 

Homo Erectus / Tonino BENACQUISTA

Lu par Marie-Pierre et Marie-Line

homo-erectus.jpg

Imaginez une confrérie informelle qui ne réunit que des hommes venus raconter en quelques mots, en quelques heures leurs histoires d’amours, sentimentales ou sexuelles. Des histoires qui ainsi racontées accèdent au rang de fictions, des témoignages bruts aussi car l’histoire de chacun ne donne lieu à aucun débat : On raconte et on s’en va… Des histoires qui illustrent les relations homme-femme.

Un roman tendre qui décortique les relations amoureuses ; une fin surprenante.

Dans la mer il y a des crocodiles / Fabio GEDA

Lu par Annie

 

dans-la-mer-ilya-descrocodiles.jpgEnaiat a 10 ans et il se sait condamné à mort car il est hazara, ethnie haïe en  Afghanistan par les Talibans et les Patchounes. Pour le protéger, sa mère l’abandonne de l’autre côté de la frontière, au Pakistan. Pour ce jeune garçon commence un périple qui va durer 5 ans pour rejoindre l’Italie en passant par l’Iran, la Turquie, la Grèce.

 

Un quotidien où la débrouille le dispute à la peur. Une histoire poignante mais pas larmoyante. Le jeune garçon est gentil et attachant, il a des ressources ; un roman à quatre mains (l’auteur intervient).

 

Zona frigida / Anne B. RAGDE

Lu par Maryse

  zona-frigida.jpgQu’est-ce qui a poussé Béa, 35 ans, à s’inscrire à une croisière plutôt destinée au 3èmeâge à destination du Svalbard, « Zona Frigida », région particulièrement froide de Norvège ? Béa a des comptes à régler avec son passé et ce voyage devrait lui permettre de repartir à zéro, mais le voyage va tourner au cauchemar pour certains passagers…

Un roman sympa, une histoire d’amour, une atmosphère particulière car l’histoire se déroule sur un bateau de croisière : un huit-clos passionnant. Très bien.

Le pingouin / Andreï KOURKOV

Lu par Maryse

le-pingouin.jpg

A Kiev, Victor Zolotarev, journaliste au chômage, vit avec son pingouin dépressif, Micha, rescapé d’un zoo. Un grand quotidien propose à Victor d’écrire les nécrologies de personnes bien en vie, celui-ci saute sur l’occasion. Mais un beau jour, les personnalités se mettent à disparaître : crimes commandités par la mafia ? ou règlements de compte politiques ?

 

 Un roman qui sort de l’ordinaire, comique dans le tragique. Une métaphore de l’ex URSS.

 

 

Ce que j’appelle l’oubli / Laurent MAUVIGNIER

Lu par Marie-Line et Claire

cequejappelle-l-oubli.jpgIl s’est dirigé vers les boissons, il a bu une canette de bière. A quoi a-t-il pensé en étanchant sa soif ? Les vigiles sont arrivés et l’ont emmené. Entre le moment où il est entré dans le supermarché  et celui où les vigiles l’ont arrêté, ni lui ni personne n’aurait pu imaginer qu’il n’en sortirait pas…

 Un roman court qui s’inspire de faits réels. Un fait divers à l’abri des regards : l’auteur essaie de raconter ce que personne n’a vu ni même imaginé.

Pas de points dans ce texte, pas le temps de reprendre son souffle, juste des virgules et des points d’interrogation. Une réflexion sur la vie. Marie-Line a beaucoup aimé.

 

Iboy / Kevin BROOKS

Lu par Marie-Line et Claire

iboy.jpgLa vie de Tom Harvey bascule le jour où il reçoit un Iphone sur la tête, lancé du haut d’un immeuble. Il est plongé dans le coma. Des morceaux de l’appareil sont restés incrustés dans son cerveau  et il s’aperçoit à son réveil qu’il peut se connecter à Internet mentalement et intercepter les conversations téléphoniques. Cet  Ipouvoir lui permet aussi de se protéger et de se défendre en infligeant des électrochocs à ses adversaires. Il décide de venger son amie Lucie qui a été agressée dans la cité en utilisant ses nouveaux pouvoirs mais il  doit apprendre à gérer ses deux personnalités. Tom va-t-il arriver à cohabiter avec Iboy ? Réussira-t il à trouver l’équilibre entre faire le bien et faire justice ?

Un roman fantastique sur le bien et le mal, une histoire d’amour aussi. Le cadre est original : la cité avec ses trafics, les agressions, les violences.  Pour les ados à partir de 15 ans.

Petit meurtre et menthe à l’eau / Cécile CHARTRE

Lu par Marie-Line et Claire

 

 petit-meurtre-et-menthe-copie-1.jpgPhilibert a trouvé un plan génial pour les vacances : garder un chat pendant une semaine et être payé pour ça. Mais il faut qu’il évite certaines erreurs et suive des consignes bien précises. Et il fait une énorme bêtise…et se retrouve dans une situation catastrophique !

 

Un petit roman pour les 8/12 ans très agréable à lire ; on rit souvent et en plus, l’amour est au rendez-vous ! On passe un bon moment de détente.

Le musée de l’innocence / Ohran PAMUK

Lu par Edwige

musee-de-linnocence.jpgKemal s’apprête à épouser Sibel lorsqu’il rencontre  Füsun.  Il a une liaison avec elle. Après les fiançailles de Sibel et Kemal, Füsun disparaît. Kemal essaie de subtiliser à son entourage des objets lui ayant appartenu. Il rompt ses fiançailles et retrouve Füsun - qui s’est entre temps mariée-  et  il aide le jeune couple. Quelques années plus tard, Füsun décide de divorcer pour épouser Kemal, mais elle meurt dans un accident de voiture.

 Un roman sur les meurs en Turquie, un roman nostalgique sur le désir et l’absence. Un long roman qui traduit l’attente. L’auteur Ohran PAMUK intervient à la fin du roman.

 

Quand tu n’étais pas là / Laura BLOOM

Lu par Edwige

quand-tu-netais-pas-la.jpgDans la banlieue de Sydney, dans les années 40, Catherine est sans nouvelles de son mari mobilisé dans le Pacifique. Persuadée qu’il est mort, elle finit par trouver du réconfort auprès d’un soldat américain. Mais en 46, son mari revient, hanté par ce qu’il a vécu. Catherine est rongée par la culpabilité.

 

Un roman qui se lit vite, une histoire intemporelle, un portrait magnifique d’une femme qui assume ses choix. C’est le premier roman de Laura BLOOM publié en France.

 

 

Cette main qui a pris la mienne / Maggie O’FARRELL

Lu par Françoise



cette-main-qui-a-pris-la-mienne-copie-1.jpgLexie a accompli son rêve : elle est journaliste et mère célibataire. Mais le destin se rappelle à elle : 40 ans plus tard, Elina, une jeune artiste d’origine finnoise accouche dans des conditions dramatiques. Ce drame menace leur couple car son mari, Ted, se comporte de façon étrange après la naissance. Il va mettre à jour un secret qui lie intimement Lexie et Elina.

 

On suit les deux histoires en parallèle : un roman bouleversant et sensible qui évoque les relations maternelles, les liens du sang. Un bon moment de lecture.

 

 

 

La couleur des sentiments / Kathrin STOCKETT

Lu par Edwige, Françoise, Maryse, Annie R

la-couleur-des-sentiments-copie-1.jpg1962, Jackson, état du Mississipi : les lois raciales font autorité. L’auteur nous raconte la vie de plusieurs domestiques noires au service depuis des années de la bourgeoisie locale blanche et d’une jeune femme blanche qui se rebelle contre l’ordre social.

 

Un livre « coup de cœur » pour tous ceux qui l’ont lu !  Un roman qui se dévore et que l’on ne peut plus abandonner quand on l’a commencé. Un livre captivant et émouvant. A lire absolument !

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by biblifsp - dans cafés littéraires
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de la bibliothèque de Franqueville
  • : Toutes les informations sur la bibliothèque de Franqueville et ses activités
  • Contact

Informations pratiques


Une section jeunesse et une section adultes, un fonds actuellement composé de 5000 livres et de 24  abonnements à des périodiques.

         Espace Bourvil
76520 Franqueville Saint Pierre
       Tel : 02 35 79 27 21





Horaires d'ouverture :

Mardi : 16h30 à 17h45
Mercredi : 10h30 à 11h45
                   14h30 à 17h15
Vendredi : 16h30 à 18h15
Samedi : 10h30 à 11h45


Tarifs annuels :

Abonnement famille : 25 euros
Abonnement individuel : 15 euros


Conditions de prêt :

Vous pouvez emprunter pour 3 semaines 5 documents (livres ou périodiques).

Recherche

Liens