Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 décembre 2013 4 19 /12 /décembre /2013 20:26
Café littéraire du mois de novembre 2013

Les vies de Gustave / Gilles DEL PAPPAS

Lu par Edwige

Hiver 1949 – au large de Marseille, les pieds dans le béton, Gustave coule dans la Grande Bleue, soumis au destin commun des malfrats de petite envergure : ceux qui n’ont pas choisi le bon camp pendant la guerre (Il a travaillé pour la milice). Il s’en sort cependant vivant et nu, grâce à une erreur de dosage du béton. Il est recueilli par le curé de la paroisse Notre Dame de la garde… L’histoire de Gustave est celle d’un sauvetage sous les yeux de la Bonne Mère, mais aussi la naissance de la French Connection… Dans son dos.

Que deviennent les enfants quand la nuit tombe ? / Jean-Paul NOZIERE

Lu par Claire et Marie-Pierre

Deux histoires : L’une se passe en 2012 ; Dans la grange d’une vieille ferme que ses parents retapent, Bertille trouve un crâne humain dans le sol. Le père et la fille jouent aux détectives. L’autre en 1966 ; Anélie et Ylisse vivent une enfance rebelle sur l’île de la Réunion. La DASS essaie de convaincre (par des moyens plutôt brutaux) les familles de leur confier leurs enfants pour leur offrir une vie meilleure en les envoyant en métropole.

Une base historique vraie : pour repeupler certains départements français entre 1963 et 1980, des enfants réunionnais ont été envoyés en métropole. Enlevés à leur famille. Deux histoires qui vont se rejoindre, un bon thriller. Une histoire poignante sur le racisme, l’adoption.

 

Une part de ciel / Claudie GALLAY

Lu par Marie-Pierre

Au mois de Décembre, Carole revient en Savoie où son frère et sa sœur vivent toujours pour retrouver son père. Son frère est garde forestier, sa sœur vivote en attendant que son homme sorte de prison. Les jours passent, l’attente s’installe et les souvenirs du passé ressurgissent. Marie-Pierre a eu du mal à rentrer dans l’histoire, puis a été charmée par cette histoire lente, la force tranquille qui émane des personnages. On éprouve de l’empathie pour ces personnages. On retrouve la même construction que dans les déferlantes.

 

Sacrifice de la lune / Marcus SEDGWICK

Lu par Marie-Line et Claire

Juin 2073, Eric, journaliste débarque sur l’île de Blessed pour faire un reportage : une rumeur dit que les gens de là bas ne vieillissent pas. Il y rencontre Merle. Il lui semble déjà connaître les habitants alors que c’est sa première visite. On parle aussi d’une mystérieuse plante… On part pour un voyage à rebrousse temps au cours duquel on découvre petit à petit que Merle et Erik se retrouvent au cœur d’aventures saisissantes et sont liés par une tragédie : une malédiction qui sera levée en 2073, comme il était écrit. Un livre très étrange, envoutant ; un récit fantastique, mais aussi l‘ histoire d’une malédiction et d’une relation fusionnelle entre deux êtres. Un coup de cœur de la rentrée chez les ados.

 

Café littéraire du mois de novembre 2013

La drôle de vie de Bibow Bradley / Axl CENDRES

Lu par Maryse, Marie-Pierre, Claire et Marie-Line

L’histoire d’un plouc né aux USA dans les années 60. Ses parents tiennent un bar dans un bled paumé, et il grandit au milieu des alcolos du coin. Pour sa famille, la guerre, il n’y a que ça de vrai, et les études sont secondaires : on lui offre un vélo le jour où il annonce à ses parents qu’il redouble ! Il est recruté pour partir au Vietnam en 1964, et il est ensuite embauché par la CIA pour mener des actions secrètes car il a un don particulier...

Un roman court, plein d’humour qui se dévore, et à lire au 2ème degré : le héros se sort toujours des situations les plus inextricables, il est complètement décalé par rapport à la réalité. Un roman pour grands ados et adultes. On apprend beaucoup sur l’histoire des USA.

Yeruldelgger / Ian MANOOK

Lu par Annie

 

Le corps enfoui d’une enfant, découvert dans la steppe par des nomades mongols, réveille chez le commissaire Yeruldelgger le cauchemar de l’assassinat jamais élucidé de sa propre fille. Peu à peu, ce qui pourrait lier ces deux crimes avec d’autres plus atroces encore, va le forcer à affronter la terrible vérité. Il n’y a pas que les tombes qui soient sauvages en Mongolie…

 

Une intrigue bien ficelée qui se déroule en Mongolie, ce qui nous fait voyager. On découvre un pays moderne, effrayant. On sent que cette région a été sous domination soviétique et que les mongols ne sont pas vraiment copains avec les chinois…

 

Le restaurant de l’amour retrouvé / Ito OGAWA

Lu par Danielle

 

Une jeune fille de 25 ans perd la voix à la suite d’un chagrin d’amour et revient malgré elle chez sa mère, figure fantasque vivant avec un cochon apprivoisé. Elle découvre ses dons insoupçonnés dans l’art de rendre les gens heureux en cuisinant pour eux des plats médités et préparés comme une prière.

 

On s’attache à cette jeune femme très généreuse. Plus on avance, plus l’histoire est forte et prenante. Il y a beaucoup de poésie. Un livre lumineux sur le partage et le don. Même atmosphère que dans le roman de KAWAKAMI Le temps qui va, le temps qui vient.

 

La fabrique du monde / Sophie VAN DER LINDEN

Lu par Lucie et Marie-Dominique

 

Mei est une chinoise de 17 ans ; elle travaille dans une usine, elle y mange, elle y dort. Pour avoir tenu tête à un contremaître, elle est privée de sa paye du mois et elle ne peut rentrer dans sa famille fêter le nouvel an. Elle reste sur place avec le nouveau contremaître : commencent alors 3 jours de passion…

 

Un roman agréable à lire qui montre les conditions de travail en Chine, l’inexistence de l’individu face à la collectivité. C’est une initiation à l’amour. Une belle page de poésie.

 

Café littéraire du mois de novembre 2013

Petit Poilu / Pierre BAILLY

Lu par Marie-Dominique

Série de BD pour les petits sans texte : Tous les matins, Petit Poilu quitte sa maison et sa maman pour aller à l’école. Mais à chaque fois, tout bascule ! Il va de surprises en surprises et de rencontres en rencontres…

Chaque tome comprend une seule histoire indépendante. L’enfant peut se raconter sa propre histoire. Une BD très colorée, un graphisme très vivant. Une façon d’attirer les jeunes lecteurs vers la BD. Pour les enfants dés 5/6 ans. 14 titres déjà parus. Bientôt à la bibliothèque.

La garçonnière / Hélène GREMILLON

Lu par Françoise

 

Vittorio est psychanalyste. Quand on retrouve le corps de sa femme défenestrée, il est arrêté car il est le suspect idéal. Eva Maria, l’une de ses patientes n’est pas de cet avis et lui rend régulièrement visite à la prison pour tenter de découvrir la vérité. Elle va se retrouver confrontée à l’histoire de son pays, l’Argentine.

 

Un livre dur mais intéressant sur une réalité historique : durant les années 70, 30000 personnes ont disparu et ont été assassinées. Leurs proches recherchent toujours ce qu’il leur est arrivé…

 

En cas de bonheur / David FOENKINOS

Lu par Pascale

 

Claire et Jean-Jacques vivent ensemble depuis huit ans. Mais leur tendresse apparente qui les fait citer en exemple par leurs amis cache l’érosion de leur amour : dissection d’un couple pas comme les autres… ou un couple comme tous les autres.

 

Beaucoup d’humour dans ce roman, de la fantaisie aussi ainsi que du cynisme. On retrouve le style très personnel de FOENKINOS, on passe un bon moment. Non disponible. A lire, disponibles à la bibliothèque : les cœurs autonomes, je vais mieux, la délicatesse

 

La confrérie des moines volants / Metin ARDITI

Lu par Jocelyne

1937 : le régime soviétique pille et détruit les trésors de l’Eglise russe, ferme les monastères. Les moines et les prêtres sont exécutés. Nikodime, avec l’aide de quelques moines, tente de sauver les plus beaux trésors de l’art sacré orthodoxe… 2000 : Lors de la mort de son père, Mathias Marceau, abasourdi, découvre une partie cachée et secrète de la vie de son père…

 

Ce roman est basé sur des faits réels. L’écriture est coulante, facile à lire. Le procédé de narration se rapproche du roman de Pierre LEMAITRE, Au revoir là-haut. Du même auteur, à la bibliothèque : Le Turquetto, Prince d’orchestre.

Café littéraire du mois de novembre 2013

La nuit en vérité / Véronique OLMI

Lu par Marie-Pierre

Enzo vit dans un somptueux appartement parisien avec sa mère, fréquente un collège renommé. En fait, sa mère est employée chez un couple de riches propriétaires. Au collège, Enzo est la tête de turc de sa classe, il est obèse, « le fils de la bonniche »… Il n’en parle pas à sa mère, il décide de prendre en main son destin…

L’histoire d’une relation très forte entre une mère trop jeune et son fils adolescent. Un livre noir, très triste, une atmosphère trop lourde au goût de Marie-Pierre.

La cravate / Milena Michiko FLASAR

Lu par Maryse

 

Au Japon, dans un parc, Tagushi Hiro (Jeune homme qui vient de passer deux ans cloîtré dans sa chambre) et Ohara Tetsu (l’homme à la cravate qui a été licencié mais est incapable de l’avouer à sa femme), se rencontrent assis sur un banc. Les deux personnages se racontent, se découvrent et s’apprivoisent. Deux exclus qui se livrent l’un à l’autre.

 

Un livre triste mais formidable. Pas de sensiblerie mais de la sensibilité et de la poésie. Une auteure née de père autrichien et de mère japonaise qui dénonce les travers de la société japonaise.

 

Audio livre : L’équation africaine / Yasmina KHADRA

Ecouté par Annie

 

Bouleversé par la mort de sa femme, le docteur Kurt Krausmann inquiète son entourage. Entraîné presque malgré lui par un ami dans une expédition humanitaire, il compte sur ce voyage pour se reconstruire. Un matin, au large du Soudan, des pirates arraisonnent leur voilier, les prennant en otage. Kurt va découvrir le vrai visage de l’Afrique, de rencontres étonnantes en découvertes insoupçonnées.

 

Le livre audio est un support très sympa. Il donne un autre regard sur la langue écrite. Le roman est lu par Hervé Lacroix.

 

Les anges meurent de nos blessures / Yasmina KHADRA

Lu par Françoise

 

Il se faisait appeler Turambo, du nom du village où il est né dans l’Algérie des années 1920. C’était un champion de boxe qui fréquenta le monde des occidentaux, connut la gloire, l’argent et la fièvre des rings. Pourtant, aucun trophée ne faisait frémir mieux son âme que le regard d’une femme.

 

Une page de l’histoire de l’Algérie. Une belle histoire triste au temps de l’Algérie coloniale. L’ascension et puis la chute d’un jeune prodige qui ne voulait que maîtriser son destin : un parcours humain attachant.

Café littéraire du mois de novembre 2013

Et aussi :

L'étendard collégien est levé ! Gwladys CONSTANT

Lu par Claire

 

Julliette, 14 ans,  passe quelques jours de vacances chez ses grands parents en pleine cambrousse, sans connection Internet, bien sûr... Pour passer le  temps, elle écrit, non pas pour les ados de son âge, mais pour les adultes et surtout ses parents : 11 chapitres reprenant les "idées stupides des parents" (genre : A ton âge on a la belle vie, ou, l'adolescence, c'est l'âge bête).

 

Une belle description de la vie de collégien et des thèmes très divers sont abordés. C'est très drôle, plein d'humour, réaliste ; un livre aussi bien pour les parents que pour les ados ! A conseiller aux lycéens... et aux parents !

 

Les évaporés / Thomas B REVERDY

Lu par Marie-Dominique

 

Ici, lorsque quelqu’un disparaît, on dit simplement qu’il s’est évaporé, personne ne le recherche : ni la police parce qu’il n’y a pas de crime, ni la famille parce qu’elle est déshonorée. C‘est ce qu’a fait Kaze cette nuit là : Pour quelles raisons ? Sa fille aimerait comprendre…

 

Les affligés / chris WOMERSLEY

Lu par Edwige

 

Australie, 1919, à la fin de la Grande Guerre, une épidémie de grippe espagnole ravage le pays. Des hommes en armes bloquent les routes pour imposer la quarantaine. Quinn Walker, un soldat démobilisé, retrouve la petite ville de Flint qu’il a fuie, accusé à tort d’un crime quelques années plus tôt. Alors qu’il se cache dans les environs, il rencontre une gamine mystérieuse qui l’incite à demander justice.

 

Un roman sombre dans lequel il est question d’amour, de rédemption, de regrets et de vengeance.

 

Le rire du grand blessé /Cécile COULON

Lu par Claire

 

Dans un pays inconnu au régime totalitaire, l’ennemi public n°1 est la littérature. Seuls circulent les livres officiels, et des lectures publiques, « manifestations à haut risques », ont lieu dans des stades. Les passions furieuses des auditeurs/spectateurs s’y déchaînent. Ils sont encadrés par des « Agents de sécurité », impérativement analphabètes, engagés pour éviter les débordements...

 

Un roman sur la lecture, la littérature et la censure. Sur la manipulation. On retrouve 1984, Fahrenheit 451. Un bon roman d’anticipation.

 

Les faucheurs sont des anges / Alden BELL

Lu par Claire

Temple, une ado au cœur simple et dur, n’a pas connu le monde avant la chute, 25 ans plus tôt : le monde avant les zombies, avant les camps de réfugiés. Elle a 15 ans, et seule face à la nature et à la sauvagerie du monde, elle voyage au gré de ses rencontres et traverse les Etats Unis ; son rêve : voir les chutes du Niagara.

 

Un récit puissant sur la survie et l’humanité. Un livre terrifiant mais moral. Une suite de « The walking dead ». C’est une autre version de la route de MCCARTHY.

Partager cet article

Repost 0
Published by biblifsp - dans cafés littéraires
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de la bibliothèque de Franqueville
  • : Toutes les informations sur la bibliothèque de Franqueville et ses activités
  • Contact

Informations pratiques


Une section jeunesse et une section adultes, un fonds actuellement composé de 5000 livres et de 24  abonnements à des périodiques.

         Espace Bourvil
76520 Franqueville Saint Pierre
       Tel : 02 35 79 27 21





Horaires d'ouverture :

Mardi : 16h30 à 17h45
Mercredi : 10h30 à 11h45
                   14h30 à 17h15
Vendredi : 16h30 à 18h15
Samedi : 10h30 à 11h45


Tarifs annuels :

Abonnement famille : 25 euros
Abonnement individuel : 15 euros


Conditions de prêt :

Vous pouvez emprunter pour 3 semaines 5 documents (livres ou périodiques).

Recherche

Liens